Oblique

Romain L. aka Oblique est un produit de rue, bombe à la main et pourtant il est rentré dans le cadre.
Si sa peinture pousse désormais les portes des expositions pour sortir des murs, l’identité reste souterraine.
Oblique n’a pas oublié la couleur, il l’utilise dans son œuvre pour créer des compositions aux allures abstraites.
Son travail est une quête de formes et de lignes en mouvement, mais au cœur de l’œuvre, pas de mensonge, un mot, un mot qu’on ne lit pas.
Ode anonyme à la célébration du blase dans le graffiti, le tag est devenu forme, la lettre s’est fait courbe pour envisager les formes les plus simples.
La signature devient œuvre, son art a cela de protéiforme et d’abouti qu’il travaille aussi bien sur un petit format que sur une fresque géante.
Sans renier l’un ou l’autre, mais en créant une émotion différente, Oblique n’a pas vendu son âme, il a juste pris une diagonale.