Nicolas Clézio

Né en 1977, année de l’éclosion du punk, Nicolas Clézio est un perfectionniste qui a longtemps travaillé sa technique en atelier avant d’exposer ses huiles sur toile. 

Dans ses portraits sur fond de tags, de collages et de matières il met en lumière la pratique de l’art du graffiti vandale et interdit, qui fleurit sur les murs des cités.

Ses toiles sont empreintes de mystère, il peint de petits morceaux de villes invisibles à nos yeux : craquelures, usures, superpositions de couleurs, juxtaposition de matières et de signatures qu’il essaie de rendre minutieusement à travers un travail méticuleux hyperréaliste.